Penelope Green #3 – L’éventail de Madame Li, de Béatrice Bottet

Nom : Green Prénom : Penelope Situation familiale : orpheline, unique héritière du journaliste James Alec Green Situation profesionnelle : journaliste de choc au Early morning news Signes particuliers : une maîtrise très approximative de la langue chinoise, une étonnante capacité à désobéir à son patron et un goût prononcé pour l'aventure et le danger.... Lire la suite →

Publicités

Pile à lire – atelier d’écriture de Leiloona #16

Me revoilà avec l'atelier d'écriture de Leiloona, ma 16e participation à ce rendez-vous que je prends plaisir à lire régulièrement. Pour celui-ci, une avalanche de livres et magazines aussi inspirante... qu'envahissante ! Sous-vêtements de rechange...OK ! Chaussures de rando...OK ! Chaussures pour sortir le soir... OK ! Les chargeurs d'appareil photo et de portable... OK...... Lire la suite →

Avis de lectures communes !

Bonjour tout le monde ! Je passe rapidement ici pour lancer des invitations aux amateurs de lectures communes. Comme vous l'avez peut-être remarqué au fil de mes publications, mes choix de lectures sont notamment orientés par des lectures communes avec Élodie, du blog Parle-leur de romans. Une expérience que j'apprécie, car elle permet d'échanger des... Lire la suite →

Les contrées sauvages, de Jirô Taniguchi

Véritable périple à travers les grands espaces, des montagnes japonaises aux étendues de l'Ouest américain, cette anthologie en deux tomes donne à voir une facette encore méconnue en France de l'œuvre de Taniguchi : l'époque où, nourri de bande dessinée européenne, il s'essayait avec succès à la BD de genre en y insufflant ce qui... Lire la suite →

Avril 2018 – un mois de lectures

Aujourd'hui c'est le 1er mai, le jour du muguet, de la farniente et du repos. Une journée profitable en ce qui me concerne, après quatre jours de balades intenses dans la capitale britannique (je vous en parle bientôt !) et un retour épique composé d'un retard de quasiment deux heures de notre Eurostar, et d'un... Lire la suite →

1984, de George Orwell

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment,... Lire la suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑