Sur les routes d’Irlande – Atelier d’écriture de Leiloona #1

Attention nouveauté ! Pour la première fois depuis que je suis sur la blogo, je m’essaie à un atelier d’écriture, avec le blog Brick à Book, de Leiloona. Pour moi, cette expérience sera l’occasion d’écrire autrement, de tenter de faire travailler mon imaginaire, pour écrire autre chose que d’articles de presse, ou des commentaires de lecture.
L’image proposée par Leiloona, pour reprendre une nouvelle saison d’écriture, me parle d’autant plus qu’elle représente une étape de mes vacances irlandaises Killary Harbour.


arbre Atelier écriture #1
© Vincent Héquet

« Tu es sûr que c’est par là ton fjord ? »
Connemara, un jour entre pluie et éclaircie. Les paysages sont verts, les routes sinueuses, les images typiques de cette région irlandaise, connue de tous les « mélomanes » français grâce à Michel Sardou, défilent et donnent une impression de voyage hors du temps.

Ils sont deux à bord de la voiture, un homme et une femme. Un couple venu de France pour s’exiler quelques jours, loin de chez eux. Enfin, pas si loin que ça, ce n’est pas le bout du monde. Ce n’est pas un de ces paysages de rêve vendus dans des brochures de tourisme vantant plages de sable blanc et palmiers sur papier glacé.
Ici, c’est leur paradis à eux, un paradis que même le vent, même la pluie, et la conduite à gauche avec le volant à droite, ne perturberont pas… ou presque !

Ils sont sur la route depuis le début de la journée, avec, parmi les étapes choisies, Killary Harbour, le seul fjord d’Irlande. C’est quoi un fjord ? C’est quoi la différence avec ces d’autres cours d’eau ? Non pas que ces images lassent… mais quelle différence !?!
D’autant que le temps se gâte. « On ne le verra même pas ton fjord, tu as vu les nuages ! ». Elle se remémore une balade sur l’île de Skye, deux ans plus tôt en Ecosse, et ce point de vue exceptionnel jamais atteint, jamais visible, tellement le brouillard était épais, et le vent agressif avec les randonneurs. Un point de vue, ça se mérite. Et là, les premières gouttes s’écrasent sur le pare-brise.

Un chemin sur la gauche dévoile un bout du fjord, et un cabanon de bois, fermé pour causes d’intempéries, certainement. La pluie ne laisse indifférents que les moutons qui défient les règles du code de la route.
Après quelques photographies qui seront effacées dès le retour chez soi, faute de voir distinctement ce fjord, ils reprennent la voiture, et roulent… 200 mètres, avant de voir une autre zone de stationnement, face au paysage. À quelques mètres, un arbre décoré de multiples bouts de tissu, comme un arbre à vœux devenu attraction touristique.
Car oui, le touriste est exigeant et envahisseur, un peu comme à Paris, avec ces pseudos cadenas d’amour sur le pont des Arts. Un cadenas scelle-t-il vraiment l’amour entre deux êtres ? Un bout de tissu sur un arbre permet-il à un souhait de se réaliser ? En observant ces petites loques volant au vent, elle se demande si l’un d’eux a été noué en faisant le vœu de voir le soleil revenir… Car oui, la pluie irlandaise à son charme, mais à petite dose.

Puis, comme par magie, le nuage se perce, un rayon passe au travers et le fjord s’illumine, petit à petit, jusqu’à devenir ce paysage de carte postale que le roi Edward VII avait découvert lors de sa croisière jusqu’au Killary Harbour, en 1903, alors qu’il allait à la rencontre de son peuple d’Irlande.

Caprices de la météo ? Vœu exaucé ? On ne saura jamais ce qui donne l’envie aux éléments de se rendre un peu plus cléments, avec les valeureux promeneurs coincés sous la capuche de leur K-Way. Mais en y regardant d’un peu plus près, peut-être que c’était une bonne idée, d’invoquer des dieux inconnus pour rendre la journée plus belle.

Je ne sais toujours pas ce qui définit exactement un fjord, et ses caractéristiques; Mais je peux vous dire que c’est à couper le souffle…

Publicités

6 commentaires sur “Sur les routes d’Irlande – Atelier d’écriture de Leiloona #1

Ajouter un commentaire

      1. Ah non du tout ! C’est exactement ça ! Ecrire à partir de la photo ! Et ton histoire m’a donné envie de découvrir ce pays ! (ou du moins de le mettre un peu plus haut sur ma liste de voyages à faire.) 😛 A la semaine prochaine ? 🙂

        J'aime

      2. Oui c’est un voyage à faire, si tu te lances, n’hésite pas à demander des suggestions de destination. J’ai hâte de voir la nouvelle photo, en espérant être inspirée encore. C’est un défi que je trouve sympa à relever 😉

        J'aime

  1. Il fallait le faire : tomber sur une photo identique à celle que tu as pu prendre pour ton premier atelier. L’Irlande est effectivement un tres beau pays dans lequel niusdevrons retourner car nous n’avons pas poussé jusqu’à Killary. Merci à toi et bienvenue

    J'aime

    1. Je me suis dit en effet que c’était presque le signe qu’il me fallait, pour me lancer. C’est un très bel endroit Killary, avec un village, Leenane, qui est mignon, avant de prendre les chemins de randonnées dans les montagnes (j’en rêve encore !)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :