Changer de voie – atelier d’écriture de Leiloona #10

Bonjour tout le monde ! Encore une fois, désolée pour ces deux semaines d’absence à cet atelier d’écriture, notamment auprès de Leiloona, à qui j’avais promis de revenir la semaine dernière, sans arriver à répondre au rendez-vous.
Mais enfin me revoilà, avec cette photographie signée ©Emma Jane Browne. Pour découvrir les autres textes de la semaine, il faut aller par ici !


À chaque fois qu’elle a un coup de mou, qu’elle sent que le boulot l’épuise, lui casse le moral, elle suit toujours le même rituel. Le week-end, c’est bain bouillonnant et une sortie aux Jardins suspendus.

Cinq jours de galère, de non-dits ou de contradictions, de crises intestines qui n’en finissent pas, l’emportant toujours dans des moments de doute, comme si c’était elle, l responsable de ce bordel ambiant. Oui, c’est bien cela, un véritable bordel !

Mais pendant le week-end, place à la sérénité. Se prélasser dans un bain bouillonnant, s’offrir une séance de massage aux pierres chaudes, avant de rentrer chez soi, et rester vissée sur le canapé, un plaid douillet sur les épaules, à regarder ses films-doudous, avant de finir la soirée avec un bon roman.
Et le dimanche, place à la nature, et en route pour les Jardins suspendus. Dans les quelques serres ouvertes au public, le monde entier se décline sous ses yeux, par des milliers de plantes : cactus, bégonias, fuschias, et tant d’autres essences aux noms bien souvent impossible à retenir.

Ici, le temps s’arrête, les ennuis s’envolent, pour céder la place à la sérénité, et aux idées pour changer de vie. Car oui, elle veut partir, mettre les voiles, emballer les quelques affaires personnelles qui trônent sur un angle du bureau et leur dire « Merde ! ». Ras-le-bol des jeux de posture, de ces faux-semblants et de ces sourires de façades.
Le cerveau bouillonne, les idées fusent. Cette petite envie qui trotte dans sa tête depuis des mois revient. Une envie d’ailleurs, de filer vers de nouveaux horizons, et de changer de vie.
Sur la table de chevet, toujours à portée de main, des documents pour une formation de fleuriste attendent la signature finale. Elle hésite, redoute malgré tout de lâcher une situation stable, pour repartir de zéro. Avec ces hésitations arrive le dimanche soir, et déjà l’heure de se coucher, de régler le réveil pour 7h, lundi matin, et repartir pour une semaine de travail.

Le cœur en miettes, elle éteint la lumière. Elle se dit qu’un jour, elle arrivera à passer ce cap pour l’heure encore infranchissable. Bientôt, le lundi matin ne sera plus une source d’angoisse…

Publicités

6 commentaires sur “Changer de voie – atelier d’écriture de Leiloona #10

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :