Balade littéraire #1 – Sandhamn, l’île de Viveca Sten

Bonjour à tous ! Bienvenue dans une nouvelle rubrique, qui ne pourra certes pas être régulière, mais qui sera l’occasion pour moi de partager avec vous mes découvertes lors de mes voyages. Et notamment des découvertes littéraires, en lien avec des auteurs classiques ou contemporains.

Je vous invite donc à une première balade littéraire, en Suède. Bienvenue sur l’île de Sandhamn, à l’est de l’archipel de Stockholm, et cadre des romans de l’auteur Viveca Sten.

Les pieds dans la Baltique

Sandhamn
Sandhamn, depuis l’ancienne carrière. ©Les quotidiennes de Val

Durant l’été 2017, le jour de mon anniversaire, j’étais à Stockholm, capitale suédoise, et plus particulièrement tout à l’est de son archipel, sur l’île de Sandhamn. J’ai eu la chance d’avoir une météo magnifique : ciel bleu, soleil rayonnant, et un bon 20 °C (qui me va très bien !) qui ne m’a pas empêché de finir ma journée avec des coups de soleil.

Pour ceux qui ne connaissent pas Viveca Sten, elle est l’auteur d’une série de romans mettant en scène Thomas, jeune flic charmant, et une de ses amies, Nora, mère de famille vivant à la belle saison dans sa maison de Sandhamn, île huppée de l’archipel où les se trouve notamment le Yacht club royal. Surnommée la Reine de la Baltique, Viveca Sten a pour le moment cinq romans de cette série traduits en français. Des romans qui ont également été adaptés en courte série télévisée, diffusée sur Arte.

Sandhamn
Arrivée du ferry à Sandhamn. ©Les quotidiennes de Val

Pour se rendre à Sandhamn, il faut déjà être à Stockholm. D’ici, se rendre à Strandvägen pour prendre un des nombreux ferries se rendant dans les différentes îles de l’archipel. Sandhamn se trouvant à l’autre bout de l’archipel, comptez deux heures de traversée.
Et rassurez-vous. Alors que je craignais de m’ennuyer à bord (j’avais justement un roman de Viveca sur moi pour la route), les paysages de l’archipel sont tellement superbes, qu’au final le temps passe à une vitesse folle. Défilent sous nos yeux les îles de Vaxholm, Grinda, et tant d’autres à découvrir. L’eau est d’un bleu magnifique, les îles sont verdoyantes, couvertes d’arbres pour la plupart et, partout de petits îlots ne compte qu’une ou deux petites maisons en bois peintes en rouge (il y a plus de 26 000 îles dans l’archipel !)

Visite guidée

Nous voici sur l’île. Ici, pas de voiture, ou alors quelques quads pour transporter du matériel. Ici, le bateau est roi, de même que le vélo et, bien sûr, la marche à pied. Pour visiter l’île, pas besoin de prendre des jours et des jours. Tout juste 27 ha de terre avec, au nord le village de Sandhamn, composé de maisons rouge, au sud, la plage de Trouville (en hommage à la plage normande, oui oui !) et au milieu, de la forêt, et des chemins de randonnée.

Sandhamn
La maison de Nora. ©Les quotidiennes de Val

Sur place, vous aurez peut-être la chance de croiser Viveca Sten herself (j’ai eu cette chance !). Sinon, vous aurez à votre disposition, dans la petite librairie de l’île (!) un plan de l’île indiquant les différents sites de tournage, et où ont lieu différents éléments des romans de la Suédoise, sur cette même île.
Ainsi retrouve-t-on la maison de Nora, le restaurant où elle se rend régulièrement, la plage, le port de plaisance, avec le yacht club… ou encore la superbe boulangerie, toute petite, mais aux pâtisseries à se damner, tellement elles sont bonnes.

Au gré de la balade sur l’île défilent sous nos yeux des villas sublimes. En basse saison, une centaine de personnes vivent sur ce petit bout de terre. L’été, ils sont des milliers à venir prendre des vacances sur cette île,habitants saisonniers comme touristes, qui viennent en masse sur ce site.

20708496_10155622876508234_7801446756183914108_nÀ l’issue de ma journée de visite, je ne lisais plus mon roman de la même manière. Tout d’un coup, le décor se plantait sous mes yeux, et j’avais l’impression de suivre les personnages dans leurs déplacements. C’était une expérience différente de lecture.Et le fait de conclure la lecture de ce livre avec, à l’intérieur, une dédicace de l’auteur récolté le jour même, ça n’a pas de prix !

Alors que j’envisage de retourner en Suède cet été, pour découvrir d’autres régions, et aussi prendre un peu de temps dans la capitale, une fois encore, j’hésite à retrouver Sandhamn en fonction du temps qu’il fera sur place, tellement cette île paraissait comme un havre de paix. Certes il y a du monde, mais c’est tellement dépaysant, enchanteur, que l’on finit par oublier tout ce beau monde, pour ne vouloir que prendre le temps de profiter de ces lieux.
Mon rêve, m’isoler deux-trois jours sur cette île, dans une de ses belles maisons, juste pour prendre le temps.

Publicités

10 commentaires sur “Balade littéraire #1 – Sandhamn, l’île de Viveca Sten

Ajouter un commentaire

  1. C’est sympa de nous faire profiter de tes ballades littéraires ! Je ne sais pourquoi je n’ai jamais lu Viveca Sten… peut-être parce que j’ai regardé la série ou une partie du moins, et que ça m’a suffi ! (j’ai aimé cette série, on ne croirait pas, à lire mon commentaire)

    Aimé par 1 personne

    1. Je me posais la question en te lisant 😊
      Les romans sont pas mal, surtout pour une lecture de vacances. Ce n’est pas non plus les meilleurs polars, mais on s’attache au duo Nora-Thomas

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :