Penelope Green #2 – L’affaire Bluewaters, de Béatrice Bottet

Nom : Green
Prénom : Penelope
Situation familiale : orpheline, unique héritière du journaliste James Alec Green
Situation profesionnelle : journaliste de choc au Early morning news
Signes particuliers : un terrible mal de mer, un garde du corps français particulièrement précieux et un goût prononcé pour l’aventure et le danger.

La première enquête de Penelope a bien failli lui coûter la vie. Mais qu’à cela ne tienne ! Il n’est pas dit que ce léger contretemps suffise à la décourager. A peine remise de ses émotions, la voici qui prend la mer, direction New York, où l’attend un nouveau terrifiant mystère.


Ne cherchez pas le tome 1 sur ce blog, je l’ai lu il y a deux ans environ, alors que mon précédent blog était en sommeil prolongé. Il s’agit ici du second tome d’une quadrilogie écrite par Béatrice Bottet : Penelope Green. Le premier volume se déroulait à Londres dans les années 1880. Penelope Green, 17 ans, est la fille d’un journaliste renommé, mort à la suite d’un accident lors d’une de ses enquêtes. La jeune orpheline, déterminée, prend alors le relais de son père, en s’intéressant à un dossier qu’il n’avait pu résoudre : l’affaire du 21 Foxglove Court.

La première enquête dans les bas-fonds de Londres était à la fois convaincante et enthousiasmante. Et elle donnait l’envie de poursuivre l’aventure aux côtés de cette très jeune journaliste (pour une fois que je suis prête à suivre une journaliste plus jeune que moi !). C’est ainsi que j’ai emprunté les deux tomes suivants, et je vous présente donc, ici, le second volume : l’affaire Bluewaters.

Direction New York !

C’est une Penelope Green vive et fière de ses premières publications que nous retrouvons dans cet ouvrage. A peine a-t-elle eu le temps de se remettre de sa précédente enquête que la voilà embarquée à bord d’un paquebot transatlantique, direction New York. Il s’agit de démêler les fils d’une histoire décousue, racontée par une femme visiblement marquée. Le tout, en préparant une série de reportages sur les femmes et leur quotidien, à travers le monde.
Ce roman dédié à un lectorat ado, ou pré-ado, est tout aussi passionnant que le précédent. Et si certains détails du premier volume ont été oublié, il n’en reste pas moins que les personnages de Penelope et de Cyprien, le jeune marin français devenu son garde du corps, sont toujours aussi attachants.

L’enquête en elle-même était plutôt bien ficelée. Elle transporte le lecteur dans la bonne société new-yorkaise, mais aussi dans la misère des quartiers remplis de personnes issues de l’immigration et à la recherche du rêve américain. Au fil du récit, une histoire sombre se trame, et on ressent presque des frissons courir le long du dos, en découvrant ce qui se trame, derrière ce mot mystérieux, Bluewaters.

Une lecture rapide, certes, mais réjouissante. J’ai retrouvé Penelope avec un grand plaisir, et je trouve que le travail de Béatrice Bottet pour transmettre un peu de la société de l’époque à ses lecteurs. Un livre intéressant également, pour le jeune public, pour avoir un aperçu de ce que pouvait être à cette époque la place de la femme et combien il était difficile pour elles de s’imposer dans une profession comme femme libre.

Penelope Green #2 – L’affaire Bluewaters, de Béatrice Bottet
Editions Casterman, 416 pages, 8,50 euros

 

 

Publicités

11 commentaires sur “Penelope Green #2 – L’affaire Bluewaters, de Béatrice Bottet

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :