Pile à lire – atelier d’écriture de Leiloona #16

Me revoilà avec l’atelier d’écriture de Leiloona, ma 16e participation à ce rendez-vous que je prends plaisir à lire régulièrement. Pour celui-ci, une avalanche de livres et magazines aussi inspirante… qu’envahissante !


Sous-vêtements de rechange…OK !
Chaussures de rando…OK !
Chaussures pour sortir le soir… OK !
Les chargeurs d’appareil photo et de portable… OK… Tout y est, il ne reste plus qu’à choisir un livre pour le train et l’avion et la valise est prête !

Anna s’avance vaillamment vers sa bibliothèque, une idée précise en tête. c’est le moment de sortir le tome 5 de la série de Jussi Adler-Olsen. C’est sa lecture de vacances, d’une année sur l’autre… Sa main est à deux centimètres du livre, mais son œil est attiré par cet autre roman offert pour la Saint-Valentin, il y a deux ans, et toujours pas lu : City on fire de Garth Risk Hallberg. Ce serait l’occasion de se plonger dans ce pavé… Mais il est tellement gros qu’il n’est pas pratique du tout à transporter.

Ou alors un roman plus léger, un roman de vacances… Comme Miniaturiste de Jessie Burton, ou un nouveau volume de la série Charlotte et Pitt d’Anne Perry. « Mais je n’ai toujours pas lu Funny Girl, même s’il paraît que ce n’est pas le meilleur roman de Nick Hornby… »

Et si j’en profitais pour lire un classique ?!? Le dernier roman de Jane Austen que je n’ai pas lu, ou alors ce Romain Gary que je DOIS lire absolument… Mais est-ce vraiment un roman de vacances ? Ou alors la biographie de Daphné  du Maurier par Tatiana de Rosnay…

Une demie-heure plus tard, elle est encore devant ses livres, avec une pile de 6 romans entre les mains, et ces numéros non lus de Flow qui s’ajoutent à l’ensemble. Face à la démesure de cette pile, elle s’affole, il faut aller se coucher. Il faut se lever dans 7h, et toujours pas au lit. Mais il faut trouver la lecture idéale, sinon le voyage sera pourri… Une petite goutte de sueur commence à perler sur le front, ses yeux s’écarquillent… L’angoisse monte, l’étreint…

BIP ! BIP ! BIIIIIP !!!

5h. Le réveil sonne, décollage dans trois heures. Anna pose la main sur son roman pour le déposer dans son sac. Us, de David Nicholls. Le bon choix ?

Publicités

22 commentaires sur “Pile à lire – atelier d’écriture de Leiloona #16

Ajouter un commentaire

  1. Plusieurs lecteurs compulsifs se rebutent à utiliser une liseuse, pourtant c’est tellement plus simple. On n’a pas à faire le choix difficile avant le départ, mais je comprends que pour eux, l’expérience est également matérielle, toucher, sentir le papier fait aussi partie de l’expérience.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est tout à fait ça, et d’un point de vue purement technique, je trouve que c’est top pour les livres tombés dans le domaine public, mais pour les contemporains, ça reste cher pour ceux en poche…

      J'aime

  2. me suis retrouvée à travers ton personnage à chaque fin de roman ! un vrai « drame » devant ma bibliothèque devant des livres pour la plupart offerts et donc non choisis ! J’ai résolu le problème quand j’emprunte à la bibliothèque en ne lisant plus les résumés et en me fiant aux avis « coups de coeur » de mes proches ou de la blogosphère parfois. J’ai bien aimé la façon dont tu nous as relaté l’histoire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :