Balade littéraire #2 – Chawton et la maison de Jane Austen

Il aura fallu ma participation au Mois anglais de Lou et de Cryssilda pour que je me décide à vous parler d’un lieu que j’ai visité, il y a bientôt trois ans : la maison de Jane Austen ! Pour cette journée consacrée à l’une des plus grandes femmes de lettres de l’Angleterre, je vous emmène à Chawton, en Hampshire.

Rendez-vous à Chawton

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En 2016, mes vacances d’été se déroulaient à l’heure anglaise, à la découverte du sud est du pays, et en poussant à l’ouest jusque Bath. Si Bath et Chawton faisaient partie de mes priorités de visites durant ce séjour, inconsciemment, j’ai suivi la trace de Jane Austen sur pas mal d’endroits. Mais l’un des plus émouvants était celui-ci : the Jane Austen’s house museum.

Chawton est un village qui n’aurait que peu changé depuis le séjour de cette femme de lettres, de 1809 à 1917. Après un séjour à Bath, Jane Austen, sa mère, sa sœur Cassandra et son amie Marta Lloyd s’installe dans ce « Cottage », à l’invitation du frère de Jane. Il est dit que Jane aimait cet endroit pour sa proximité avec la ville d’Alton, où leur frère Henry possédait une banque.

Chawton, c’est aussi la Chawton House, manoir élisabétain ayant appartenu à Edward Austen Knight, qui abrite aujourd’hui une grande bibliothèque et un centre de recherches sur les femmes écrivains de 1600 à 1830. À proximité, enfin, se trouve St Nicholas Church, où repose la mère de Jane Austen et sa sœur Cassandra.

Un site inspirant

DSCN0438
Jane Austen’s House museum. (© Les quotidiennes de Val)

De ces huit années de vie à Chawton, sont nés ces romans que nous aimons tant. Cette période a été la plus riche en terme d’écriture. Jane Austen y retravaillera trois de ses romans, et en écrivit quatre autres, dont un qui demeure inachevé à son décès, Sanditon.

 

Sur place, nous découvrons le cadre de vie de l’auteur et de sa famille. La drawing room, où se trouve la bibliothèque du révérend George Austen, première acquisition de la Jane Austen Society, lors d’une vente aux enchères chez Sotheby’s. L’année où j’étais dans ce musée, des petits cartons revenaient sur l’histoire de l’écriture du roman Emma, sorti 200 ans plus tôt.

DSCN0407
La table d’écriture de Jane Austen. (© Les quotidiennes de Val)

Le lieu où l’on s’imaginait le plus aux côtés de l’auteur est évidemment The dining parlour, où se trouve là table où auraient été écrits Mansfield Park, Emma et Persuasion. Une pièce où elle s’enfermait tous les matins pour écrire, sur des feuilles faciles à cacher à l’arrivée d’un importun dans la pièce. À noter, une anecdote amusante : Jane Austen repérait l’arrivée d’une personne vers son lieu d’écriture au bruit d’une porte grinçante.

La visite à l’étage permet de découvrir des chambres reconstitués d’après des textes, mais aussi la saga familiale, au fil de panneaux présentant les autres membre de la famille. Une autre pièce, The reading room, permet d’effleurer l’ampleur du phénomène littéraire, avec des dizaines de romans traduits dans le monde entier tandis que plus loin, la mémoire autour des romans de Jane est présentée, dès la mort de celle qui signait « A lady », et plusieurs décennies plus tard, jusqu’au nombreuses adaptations TV et cinématographiques.

Flâner dans la maison, dans le jardin… Vivre ces moments dans le Cottage de Jane Auten était une expérience forte, l’occasion d’effleurer du bout des doigts la source d’inspiration de cette femme partie si tôt. Ce musée, ouvert au public depuis 1949, permet à toutes les janéites d’imaginer, en venant dans ces lieux, ce qu’était la vie de cette femme-écrivain. Une sorte de pèlerinage dont je me rappelle encore aujourd’hui avec une certaine émotion.

Ce billet est également l’occasion pour moi de remercier la blogosphère, qui m’a permis il y a quelques années de découvrir Jane Austen et ses romans. Je souhaite à ceux qui n’y sont encore jamais allée de faire à leur tour cette belle découverte, au cœur de l’Hampshire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jane Austen’s house museum, à Chawton (Hampshire)
Possibilité de s »y rendre en train depuis Londres, arrêt Alton (2 miles de Chawton)
Ouvert 7j/7.
Tarifs : 8,50 £ adulte, 6,50 £ étudiant, etc.

 

 

Publicités

7 commentaires sur “Balade littéraire #2 – Chawton et la maison de Jane Austen

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :