Juin 2018 – un mois de lectures

Et voilà, l’été est bien là ! À l’heure où je vous écris, je suis quasiment en vacances, plus que trois jours de boulot avant de goûter à quelques semaines de repos – à mes yeux – bien mérité ! Mais avant de penser aux congés, il est temps de faire le point sur le mois de juin, côté lectures. Contrairement à ce que j’imaginais aux premiers jours de mai, les lectures se sont pas mal enchaînées, et mon bilan mensuel n’est pas si mal que ça, finalement. 1 711 pages ont ainsi été tournées durant cette période.

34963154_10156490030178234_8726551493026512896_nOn commence le mois avec La disparition de Stéphanie Mailer, de Joël Dicker. Comme je l’ai récemment dit sur ce blog, cette lecture n’a pas été une réussite, pour plusieurs raisons. L’auteur semble y user des mêmes cordes que dans ses précédents romans, le récit et l’intrigue demeurent flous, confus S’ajoutent à ces éléments des coquilles non corrigées, une chose impensable dans un roman publié, à mes yeux.
Le tout a fait de cette lecture un petit calvaire de quelques jours, avec la déception de ne pas voir un auteur prometteur évoluer, mais plutôt stagner dans un style imparfait qu’il ne semble pas vouloir faire évoluer.

Après cela, place à un manga, pour poursuivre ma découverte de la série Reine d’Égypte, de Chie Inudoh. Un quatrième tome qui nous permet de poursuivre la découverte de cette femme-pharaon, par des dessins très riches et denses. J’espère malgré tout que cette série ne soit pas interminable, car elle n’est pas non plus un coup de cœur.

35243340_10156505387998234_955908610255224832_nRetour aux romans, avec cette fois-ci un classique de la littérature du XXe siècle, La promesse de l’aube, de Romain Gary.
Cette lecture s’est déroulée à la base dans le cadre d’une lecture commune avec Elodie. Cette dernière n’a pas eu le temps de le lire, mais une autre lecture m’a rejoint.. ma sœur !
Cette dernière n’ayant pas de blog, j’ai ainsi publié, pour la première fois depuis que je suis sur la blogosphère, mon premier billet à double avis de lecture, en y partageant le commentaire écrit par ma sœur à la suite de sa lecture du roman de Romain Gary En ce qui me concerne, Cette découverte de la plume de Romain Gary a été un succès et je pense déjà acquérir d’autres romans de cet auteur pour retrouver son écriture si riche.

qui a tué mon pèreChangement de style, une fois encore, avec cette fois-ci un livre très court, Qui a tué mon père, d’Édouard Louis. De ce jeune écrivain, je ne connaissais rien encore. Juste des retours concernant son premier roman, En finir avec Eddy Bellegueule et la polémique autour du portrait qu’il érigeait des familles de la province.

Avec ce livre, l’auteur est revenu dans l’actualité par son positionnement politique. Partant de son père, une fois encore, il clame cette fois-ci son ressenti sur la politique menée en France par les derniers Présidents de la République et les conséquences sur les familles de classe populaire.

35970876_10156528820653234_1011717106061803520_nEnfin, mon dernier roman du mois est une sortie littéraire toute récente reçue en service presse. Avec Aucune pierre ne brise la nuit, de Frédéric Couderc, nous nous intéressons à la situation des enfants volés durant la dictature en Argentine, ainsi qu’au sort des prisonniers politiques arrêtés par le pouvoir en place et ces nombreux disparus victimes de la dictature de l’époque.

Une idée de fond intéressante, qui aurait pu nous entraîner dans un récit bouleversant, historique et instructif sur une période dont je ne connait que très peu de choses. Malheureusement, je n’ai pas du tout accroché au récit. Ma lecture était heureusement brève. Mais l’écho n’est pas retentissant. Je vous en parlerai dans quelques jours ici.

Et en juillet ?

une longue impatience

Le mois a débuté pour moi avec la lecture du tout dernier roman de Gaëlle Josse, Une longue impatience. Un récit qui m’a plu, sans pour autant être un coup de cœur. Là aussi, je vous en parlerai plus en détails bientôt !

Sinon, au programme de mes lectures de juillet, j’ajoute en ce moment Entrez dans la danse de Jean Teulé… et l’enthousiasme n’y est pas, pour le moment.
Pour la suite, je dois encore fixer ma liste de lectures pour l’été et les vacances. je vous la présenterai très bientôt sur ce blog.

Et vous, quel est votre programme de lectures pour les vacances d’été ?

Publicités

4 commentaires sur “Juin 2018 – un mois de lectures

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :