Un cri søus la glace, de Camilla Grebe

Emma, jeune Suédoise, cache un secret : son patron Jesper, qui dirige un empire de la mode, lui a demandé sa main. Mais il ne veut surtout pas qu’elle ébruite la nouvelle. Deux mois plus tard, Jesper disparaît sans laisser de traces et l’on retrouve dans sa superbe maison le cadavre d’une femme, la tête tranchée. Personne ne parvient à l’identifier.
Peter, policier émérite, et Hanne, profileuse de talent, sont mis en tandem pour enquêter. Seul problème, ils ne se sont pas reparlé depuis leur rupture amoureuse dix ans plus tôt. Et Hanne a aussi un secret : elle vient d’apprendre que ses jours sont comptés.
Dans un Stockholm envahi par la neige, un double récit étourdissant prend forme. Chaque personnage s’avère cacher des zones d’ombre. À qui donc se fier pour résoudre l’enquête ? 


On continue les découvertes durant le mois de décembre nordique, avec la présentation, cette fois-ci, du premier roman d’une Suédoise qui fait bien parler d’elle. Camilla Grebe est d’ores et déjà présentée comme « la nouvelle star du polar suédois » et ce roman a déjà fait sensation dans les librairies de son pays et au-delà.

Le cadre : différents quartiers de Stockholm en hiver. Un double récit, à deux mois d’intervalles, qui va, petit à petit, cerner l’intrigue et le mécanisme qui a mené à la découverte du corps d’une femme, décapitée et dont la tête a été déposée près du cadavre, dans la maison du directeur général d’une grande marque de prêt-à-porter. Qui est cette femme ? Que s’est-il passé dans cette maison, pour mener à cette barbarie ?

Amour secret, amour f(l)ou

Ce roman, je l’ai découvert grâce à mon conjoint, qui est pris d’une passion pour les polars suédois et qui me permet de lire de nouveaux auteurs sans avoir à mettre moi-même la main à la poche (merci ! <3).
Lu durant un arrêt maladie, ce roman avait tout pour me plaire : me permettre de déambuler par le texte dans des quartiers d’une ville que j’adore, profiter d’un bon polar au chaud chez moi et bien sûr, comprendre le phénomène autour de cette auteure. Et je peux vous dire que la surprise était bonne.

Pour ne rien vous cacher, je me demandais vraiment au premier tiers du roman où elle voulait en venir, notre Camille Grebe. Ce roman choral en deux temps mélange les points de vue, entre Emma, une jeune femme qui cache son histoire d’amour avec son patron, Peter le flic désabusé et Hanne, profileuse qui doit faire face à des problèmes de santé et de couple. Au premier regard, on pourrait se dire que ce sont les mêmes cordes qui sont tirées pour la construction d’un polar nordique : le flic qui s’auto-torture, la vie privée des enquêteurs qui prend une place très (trop ?) importante dans le récit (à l’exemple des romans de Viveca Sten)…

Et puis tout se met en place doucement, l’enquête avance doucement, tandis que, en parallèle, l’histoire d’amour d’Emma prend une tournure de plus en plus complexe… Jusqu’au dénouement final… que l’on ne voit pas venir !

Une belle surprise

Ce roman le démontre une fois encore, je deviens vraiment accro à ces polars nordiques qui, même si certaines ficelles se retrouvent d’un auteur à un autre, finissent quand même très souvent par me piéger et me surprendre. Un premier livre réussi pour cette Camilla Grebe qui peut s’ajoute à cette longue liste d’écrivains suédois à succès qui caracolent au top des ventes, partout dans le monde.

Il me tarde de découvrir la suite, Le journal de ma disparition, que mon conjoint m’a déjà teasé comme « meilleur que le premier »… tout un programme !

Une nouvelle lecture à ajouter dans le programme de Décembre nordique, challenge lancé par Cryssilda, pour la journée dédiée à la Suède.

Un cri søus la glace, de Camilla Grebe
Éditions Calmann-Levy, 448 pages, 21,90 euros

12 commentaires sur “Un cri søus la glace, de Camilla Grebe

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :