L’effet papillon de Jussi Adler-Olsen

Si William Stark n'avait pas été intrigué par un SMS envoyé du Cameroun, René Eriksen, son boss au Bureau d'aide au développement, n'aurait pas été obligé de se débarrasser de lui. Si Marco, un jeune voleur gitan, n'avait pas trouvé refuge là où le cadavre putréfié de Stark végète depuis trois ans, son oncle, chef... Lire la Suite →

Publicités

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑