Un étranger dans le miroir, d’Anne Perry

William Monk, inspecteur de police chevronné, se réveille à l’hôpital. Violemment agressé il y a quelques semaines, il a perdu la mémoire. Ce qu’il s’empresse bien de taire à ses supérieurs, qui auraient tôt fait de l’exclure manu militari de la police londonienne. Revenu à la vie professionnelle, il doit mener une enquête à la fois sur le meurtre d’un jeune aristocrate, survivant de la bataille de Crimée, et sur lui-même…


Qui dit Mois anglais, dit auteurs incontournables. Parmi eux, Anne Perry et ses célèbres romans policiers victoriens. J’ai dû lire les six premiers tomes de sa série Charlotte et Thomas Pitt, mais une autre série me faisait de l’œil depuis un moment, celle avec William Monk en tête d’affiche. Policier londonien qui a perdu la mémoire après un accident, l’homme sera au cœur de toute une série d’enquêtes dans les différents quartiers de Londres. Une Londres lugubre, où la haute société ne vit qu’à quelques rues de la misère, en totale indifférence.

Quête d’identité

Nous découvrons William Monk au réveil, sur son lit d’hôpital. et la tension est palpable : il ne sait pas où il est, d’où il vient et surtout… qui peut-il bien être ? Anne Perry propose ainsi une façon bien particulière d’apprendre à connaître son futur héros. Nous lecteurs sommes à côté du personage, apprenant des informations sur sa propre personne en même temps que lui, cherchant à glâner des informations sur son passé autant que ce jeune policier.

Mais être amnésique et policier, ce n’est tout simplement pas possible ! D’autant qu’il n’a pas l’air d’être à la bonne avec son supérieur, Runcorn. Monk devra donc jouer très finement avec ses collègues, et ceux qui le connaissent, pour retrouver le fil de son histoire et débuter une nouvelle enquête sur un meurtre, sans éveiller les soupçons sur ses capacités de travailler.

Démarrage en trombe

Si le cadre de ce roman est le même que celui des Charlotte et Thomas Pitt, j’avais l’impression que l’atmosphère était encore plus sombre. Là où Thomas Pitt semble super sympa et juste, William Monk est étrange. Sa recherche d’identité n’est pas le seul facteur de mystère et ce qui se dévoile devant nous, lecteurs, ressemble à un homme fier, rugueux et ferme. Un peu mal aimable aussi.
Nous ressentons au fond de nous la crainte ou la méfiance des personnes qui le côtoient et le connaissent.. mais pourquoi ? Qui est cet « étranger dans le miroir » ?

Alors quand on connaît un peu le style d’Anne Perry, on a tendance à gratter de notre côté et à faire nos propres suppositions sur le coupable, avant même que l’enquêteur en arrive à ce point. Mes doutes (sans explication claire) se sont vérifiés à l’issue de cette lecture. Mais ceci n’a cependant pas empêcher de « subir » un petit lot de surprises.

Ce que j’ai aimé, au delà de cette quête d’identité, c’est bien l’atmosphère, cette envie d’égratigner l’image de cette Londres victorienne. Ce n’est pas uniquement la ville des belles demeures et des familles aisées, mais aussi le lieu de détresse de populations pauvres et désespérées, de quartiers fétides où la maladie ravage hommes, femmes et enfants, tandis que la pègre se fout des règles de la société. Anne Perry promène son enquêteur d’un milieu social à un autre et lui offre un trait de caractère particulier. Ce flic apparaît vite intraitable sur cette situation sociale et j’ai l’impression qu’il va vite devenir mon héros.

Enfin, pour couronner le tout, on sent qu’il va y avoir du « fight » entre William Monk et une certaine femme de caractère, Hester. J’ai déjà envie d’en savoir plus, après cette première enquête qui ne se termine qu’aux dernières lignes.

60916105_2634754303417612_4101680547770662912_n

Une lecture réalisée dans le cadre du Mois anglais, à retrouver chaque jour sur la page Facebook !

Un étranger dans le miroir, d’Anne Perry
Editions 10-18, 416 pages, 8,10 euros

Publicités

14 commentaires sur “Un étranger dans le miroir, d’Anne Perry

Ajouter un commentaire

  1. Il est dans ma Pal : je pensais continué d’abord les Charlotte et Thomas Pitt mais ton avis me donne envie de m’y plonger, là maintenant, tout de suite ^^ Je vais donc continuer les lectures prévues et s’il me reste du temps d’ici fin juin, rajouter celui-ci ^^ Merci !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :